Métro londonien : la métamorphose se concrétise

Transport for London (TfL) annonce avoir mené à bien ce week-end des essais supplémentaires sur le tout nouveau système de signalisation chargé de transformer les lignes du métro londonien Circle, District, Hammersmith & City et Metropolitan. Le test, organisé entre Hammersmith et Edgware Road, a porté sur plus de rames que tous les essais précédents. C’est là un nouveau jalon avant la mise en service du système cet été.

Points clés

  • Ce week-end, le nouveau système de signalisation a fait l’objet des plus grands essais réalisés à ce jour.
  • Dès cet été, les usagers profiteront d’une fiabilité accrue.
  • Le plus vieux métro du monde va devenir l’un des plus modernes.
Ce nouveau système de signalisation fourni par Thales, qui améliorera la fiabilité et la fréquence du métro londonien sur 40 % du réseau, fait l’objet d’essais approfondis depuis octobre. Il transformera l’un des tronçons les plus anciens du « Tube » en l’un des plus modernes. Le tronçon entre Hammersmith et Edgware Road sera le premier à bénéficier de la nouvelle signalisation, qui renforcera la précision des informations en temps réel transmises aux voyageurs et la fiabilité du transport. 
 
Le nouveau système de signalisation sera déployé progressivement sur les 14 tronçons du réseau, améliorant ainsi la disponibilité au fur et à mesure. A partir de 2021, les usagers bénéficieront d’une desserte plus rapide et plus fréquente et les quatre lignes utiliseront le nouveau système dès 2023. Ce nouveau système de signalisation ultramoderne permettra de réduire les intervalles entre rames, donc d’augmenter la fréquence des trains, portant le nombre de trains en exploitation au centre de Londres à 32 trains par heure. Cela augmentera d’un tiers la capacité sur ces quatre lignes, soit l’équivalent de 36 500 passagers supplémentaires aux heures de pointe.
 
À la pointe de la technologie, le nouveau centre de contrôle dévolu aux quatre lignes à Hammersmith sera aussi bientôt achevé. Toutes les activités relatives à la gestion des lignes seront ainsi centralisées en un même lieu, pour fournir un service intégré et fluide et des informations aux voyageurs plus précises et actualisées. Les opérateurs ferroviaires sont actuellement formés à la technologie indispensable au fonctionnement du nouveau système qui est en cours d’intégration sur les 192 nouvelles rames S-stock. 

 
Pour Stuart Harvey, Directeur Grands projets chez TfL : « Ces travaux sur les lignes Circle, District, Hammersmith & City et Metropolitan transformeront l’une des sections les plus anciennes du Tube en l’une des plus modernes, et révolutionneront les transports sur 40 % du réseau. Nous investissons des milliards de livres pour que les usagers bénéficient de réelles améliorations, notamment de trajets plus rapides et de rames moins bondées. Nos équipes travaillent sans relâche pour que les passagers puissent ressentir les premiers effets de cette mue dès l’été. »
 
Ce projet de modernisation des quatre lignes s’achèvera en 2023. Ces lignes seront alors exploitées avec le nouveau système de Thales. La fréquence des rames augmentera en 2021, une fois le centre du réseau modernisé. Les lignes souterraines transportent plus de 1,3 million de voyageurs par jour. Les usagers profitent d’ores et déjà de voyages plus confortables depuis la mise en service de la flotte de rames S-stock de Bombardier, plus spacieuses, climatisées, équipées de portes plus larges et permettant l’intercirculation entre les voitures. 
 
Shaun Jones, Vice-président de l’activité Transports chez Thales au Royaume-Uni, estime que : « Grâce au travail acharné de nos équipes, nous créons à Londres un système de transport de tout premier plan dont les usagers commenceront à bénéficier dès cet été. Nos technologies éprouvées assureront des transports plus fiables et plus rapides sur l’un des tronçon les plus anciens et complexes du réseau londonien, et nous continuerons de progresser pour mener à bien cette modernisation capitale de 40 % du métro. »
 
D’autres projets, comme de nouveaux horaires sur les lignes Northern et Jubilee et l’ouverture de la ligne Elizabeth plus tard cette année, contribueront également à rendre les transports publics accessibles à un plus grand nombre, ce qui aidera à atteindre l’objectif fixé par le maire, de 80 % des trajets effectués en transports publics, à vélo ou à pied d’ici 2041.
 
Documents

Feel free to
download the files

Contact
Sonia Le Guével, Thales Relations Médias - Transport
+33 1 57 77 91 60