Nouveaux signaux testés avec succès sur les rames des lignes Circle et Hammersmith & City du métro de Londres

Ce weekend, les ingénieurs de TfL (Transport for London) ont procédé à ce qui est, à ce jour, leur plus grand test du tout nouveau système de signalisation, destiné à améliorer la fréquence et la fiabilité des trains sur 40 % du « Tube », le réseau de métro londonien.
Les ingénieurs de TfL et de Thales ont travaillé 24h/24 pour tester selon une procédure extrêmement rigoureuse le fonctionnement des rames avec un nouveau système informatique de signalisation et de contrôle des trains. Les essais se sont déroulés sur un tronçon de ligne entre Hammersmith et Edgware Road, qui sera le premier à être mis en service en 2018 avec la nouvelle signalisation.
 
Le système de signalisation et de contrôle des trains déployé par Thales permettra de réduire l’intervalle entre les rames, d’où une plus grande fréquence des trains et une attente moins longue pour les voyageurs. Capable d’augmenter de plusieurs milliers le nombre de voyageurs transportés par heure, une technologie similaire est utilisée sur les lignes Jubilee et Northern. Les voyageurs qui empruntent la ligne Victoria bénéficient d’ores et déjà de temps d’attente plus courts depuis l’achèvement, en mai dernier, de la modernisation de son système de signalisation.

Il s’agit d’un nouveau succès remarquable pour nos équipes qui travaillent à faire du métro de Londres un réseau de transport de classe mondiale. Nous progressons ensemble et de façon très satisfaisante, en particulier avec ces tests de notre technologie avancée de radiocommunication sur certains des tronçons les plus anciens du métro. Cette technologie permettra d’améliorer la qualité et la fiabilité des trajets sur 40 % du réseau, pour la plus grande satisfaction des clients de TfL »
Shaun Jones, vice-président chargé des Transports, chez Thales au Royaume-Uni.
Quand cette amélioration des systèmes de signalisation sera achevée, les usagers bénéficieront de gains de capacité spectaculaires aux heures de pointe, soit :
  • 17  500 voyageurs supplémentaires/heure sur la ligne Circle et la ligne Hammersmith & City,
  • 10 000 voyageurs supplémentaires/heure sur la ligne District,
  • 9 000 voyageurs supplémentaires/heure sur la ligne Metropolitan
Ce programme de modernisation constitue une part très importante de l’investissement record de TfL dans la modernisation du réseau de métro visant à améliorer la capacité et l’accessibilité du « Tube » londonien. Il est également un volet majeur de la stratégie du maire dans le domaine des transports, ce gain de capacité devant permettre de transférer vers les transports publics un pourcentage plus grand des déplacements à l’intérieur de la capitale. Ce qui aidera à atteindre l’objectif fixé par le maire, à savoir : 80 % des trajets effectués par les transports publics, à vélo ou à pied d’ici 2041.
C’est un nouveau tournant majeur de notre programme de transformation radicale de près de la moitié du « Tube ». C’est un énorme progrès et avec le déploiement progressif de la nouvelle signalisation dès l’an prochain, les usagers pourront commencer à apprécier l’amélioration de la fiabilité des trains et de l’information voyageurs. Ce programme est un élément crucial de notre investissement de plusieurs milliards de livres dans la rénovation de quelques-uns des tronçons les plus anciens du « Tube » et de l’amélioration des conditions de déplacement pour nos clients.
Mark Wild, directeur général de London Underground
Contact
Thales Relations Presse
+33 (0)1 57 77 91 60
See the list of our contacts