Le gouvernement gallois et Thales travaillent ensemble pour la création d’un centre de cybersécurité à Blaenau Gwent (Pays de Galles)

Le gouvernement gallois travaille avec Thales à la création d'un centre de cybersécurité, projet d'un montant de 20 millions de livres sterling. Ce centre sera au cœur du programme Tech Valleys(*), a annoncé le ministre de l'Economie du gouvernement gallois, Ken Skates. 

National Digital Exploitation Centre (NDEC)

Le Centre national d’exploitation numérique (NDEC) sera le premier centre de recherche et de développement installé au Pays de Galles. Il offrira un cadre idéal aux petites et moyennes entreprises pour tester et développer leurs projets numériques.

 

 

Le NDEC comprendra également un laboratoire de recherche dans lequel les grandes multinationales pourront développer des avancées technologiques majeures. Il reliera le pays de Galles aux principaux centres technologiques du Royaume-Uni et du monde entier.  

Ce centre de cybersécurité permettra non seulement au pays de  Galles de bénéficier des possibilités offertes par la transformation numérique, mais il proposera également aux entreprises des compétences et des connaissances dont elles ont besoin pour remporter une part plus importante des offres de grands projets régionaux et nationaux.

Le NDEC, situé à Blaenau Gwent, sera livré par Thales en collaboration avec l’Université du Sud du Pays de Galles (USW). Celle-ci dirigera un institut cyber, qui servira de base à une recherche universitaire majeure de plusieurs millions de livres. L’université gérera également un centre d’éducation numérique qui permettra aux PME, aux écoles et aux personnes de disposer des compétences nécessaires pour savoir se protéger en ligne.

En plus de fournir une installation vitale aux PME galloises et à la recherche universitaire, le NDEC hébergera également une équipe Thales. En effet, le centre sera géré par une petite équipe, dont certaines personnes ont déjà été recrutées dans la communauté locale. Le gouvernement gallois et Thales ont chacun, engagé 10 millions de livres sterling dans le projet, qui devrait générer des revenus importants. Toutes les structures du Centre, excepté la partie éducative, devraient être entièrement autonomes dans les cinq prochaines années. Selon le ministre de l’économie, Ken Skates, qui a annoncé le partenariat entre le gouvernement gallois et Thales  :

Je suis ravi que le gouvernement gallois travaille, en partenariat avec la société technologique internationale Thales, sur un projet de nouveau centre de cybersécurité de 20 millions de livres sterling, qui sera situé à Blaenau Gwent, au cœur de notre projet Tech Valleys.

Le centre veillera à ce que le pays de Galles exploite les opportunités globales de la transformation numérique, fournisse une base pour une recherche innovante et offre aux entreprises de toutes formes et de toutes tailles les compétences et les connaissances dont elles ont besoin pour remporter une plus grande part des offres de grands projets régionaux et nationaux.

Je suis convaincu que, grâce à notre partenariat avec Thales et avec l'Université du Sud du Pays de Galles, nous travaillerons à stimuler et à créer des emplois dans les entreprises de haute technologie, une ambition qui est au cœur de notre projet Tech Valleys. 

Gareth Williams, vice-président des systèmes de communication et d'information sécurisés de Thales, a déclaré à la suite de cette annonce : « Nous sommes très heureux de travailler avec le gouvernement gallois, l'université de Galles du Sud et le conseil Blaenau Gwent pour développer et mettre en œuvre le NDEC. Cela constituera la pierre angulaire de nos capacités en matière de cybersécurité au Royaume-Uni, en fournissant un laboratoire pour notre technologie, tout en servant également de catalyseur pour l'essor de la région.

Ce centre hautement technique et accessible constituera un centre de développement et d’éducation en matière de cybersécurité et dans le numérique, ainsi qu’une connexion entre le sud du pays de Galles et les principaux centres technologiques du Royaume-Uni.»

La professeure Julie Lydon, vice-chancelière de l'Université de South Wales (USW), a également déclaré: « USW est déjà un expert reconnu en matière de cybersécurité. Notre Académie nationale de la cybersécurité (NCSA), basée à Newport, collabore étroitement avec les entreprises pour donner aux étudiants une réelle expérience dans ce secteur.

« Cette expertise, dans la préparation des étudiants à une carrière dans l'industrie, signifie que nous sommes idéalement placés pour soutenir l'objectif de la NDEC consistant à exploiter la recherche universitaire et les études supérieures pour développer la connaissance du marché, améliorer les capacités technologiques et développer une main-d'œuvre qualifiée à Ebbw Vale et dans le Sud élargi,  par son action éducative, ses cours de formation professionnelle continue et son soutien aux PME.

Ce projet constituera une étape importante pour la notoriété de la région sur le marché mondial, en pleine expansion, des cyber-diplômés et des compétences de recherche.»

Pour plus d'information, consultez le site web du Centre National d'Exploitation Numérique.

 

(*) A propos du programme Tech Valleys

Tech Valleys est un programme d’investissement sur dix ans du gouvernement gallois,  conçu pour soutenir la création de plus de 1500 emplois tout en contribuant à faire de Blaenau Gwent et de l’ensemble de la région des vallées du sud du Pays de Galles un centre mondialement reconnu pour le développement et la fourniture de technologies émergentes. Ce projet est un engagement clé du groupe de travail ministériel pour les vallées du sud du Pays de Galles.

Thales a déjà emménagé dans un bureau de projet sur le site de l'usine Ebbw Vales. Les travaux de construction du nouveau centre, devraient débuter à Pâques et les installations devraient être pleinement opérationnelles d’ici 2021.