Thales renforce son aide au NHS gallois dans sa lutte contre les virus, sur fond de recrudescence des attaques de hackers qui profitent de la crise du coronavirus

Alors que les services de santé du monde entier se battent contre le coronavirus, le NHS (National Health Service) du Pays de Galles intensifie ses mesures de protection contre des virus de nature technologique, grâce au partenariat conclu avec Thales, leader des solutions de cybersécurité.

Le nouvel accord permettra aux équipes informatiques du NHS gallois (NHS Wales Informatics Services ou NWIS) de protéger leurs systèmes vitaux contre la recrudescence des cyberattaques en leur donnant accès au service technique d’analyse des menaces de Thales, centre mondial d’information sur les cybermenaces émergentes.

Thales fournira gratuitement ce service au NHS gallois. Le service de renseignement d'intérêt cyber (cyber threat intelligence) de Thales met ses compétences en matière de renseignement, d’identification, de surveillance de la propagation des virus informatiques, d’analyse des menaces et d’intervention rapide à la disposition des systèmes de santé du monde entier, parmi lesquels figure désormais le NHS du Pays de Galles.

Dans cette situation tout à fait inhabituelle, nous devons tous travailler ensemble pour protéger les services qui sont vitaux pour les patients et le personnel du NHS. En France, la communauté médicale a déjà eu recours à notre service de Cyber Threat Intelligence et nous sommes fiers de collaborer avec nos partenaires du gouvernement gallois pour que le NHS puisse bénéficier de notre flux d’informations sur les cybermenaces, déclare Gareth Williams, vice-président de Thales UK, en charge des systèmes de communication
et d’information sécurisés.

 

Le partenariat entre le secteur public gallois et le secteur privé n’a jamais été aussi important en ces circonstances où nous sommes tous mobilisés pour ralentir la propagation du coronavirus. Le Pays de Galles joue un rôle de premier plan dans le secteur extrêmement dynamique de la cybersécurité. À ce titre, le soutien du gouvernement gallois à ce domaine d’activité est une évidence, en particulier notre collaboration avec Thales pour la création de notre centre de cybersécurité, le National Digital Exploitation Centre, un projet de 20 millions de livres implanté à Ebbw Vale qui produira la prochaine génération de cyber talents du Pays de Galles. Le gouvernement gallois appelle toutes les entreprises à s’attaquer aux énormes problèmes que pose cette pandémie. Je tiens à remercier Thales et de nombreuses autres entreprises comme elle qui, par leurs efforts, aideront le NHS à surmonter les difficultés considérables auxquelles il doit faire face. 
Ken Skates, ministre de l’Économie et du Transport
du gouvernement gallois 

 

          Au cœur du National Digital Exploitation Centre